Attention… voilà le Youpala/trotteur


Chaque jour en accueillant les familles à la crèche, j’observe plusieurs affiches de prévention, dont une qui me touche beaucoup ; le Youpala/trotteur.

 

affiche_youpala_40x60cm_bd_1_v4
Il s’agit d’une campagne d’information lancé par le département du 94 dans tous les centres de Protection Maternelle et Infantile, les crèches, les haltes-garderies et auprès des Assistantes Maternelles du Val-de-Marne.
Une prévention menée afin de sensibiliser les familles au danger de cet équipement de puériculture qui est d’ailleurs en vente dans la plupart des boutiques et grands magasins.
Très à la mode dans les années 90, il revient sur le marché avec jouets intégrés s’il vous plait !

Chacun voulant faire au mieux pour sa progéniture, il est normal de penser que c’est un incontournable : « Mon enfant marchera pus vite » ; « Il pourra me suivre pendant que je cuisine et se déplacer à sa guise ».
Mais attention ! C’est un objet dangereux pour lui et qui ne respecte pas le rythme de son développement. En effet, il est maintenu artificiellement assis, il ne peut donc pas tester ses appuis plantaires (jambes/pieds) et posturaux (bassin/colonne vertébrale).

Maintenir un enfant dans une position qu’il n’est physiologiquement incapable de tenir seul n’est pas naturel.
Il va pouvoir se déplacer grâce au trotteur mais sur les orteils et il risque par la suite de marcher sur la pointe des pieds puisqu’il n’aura pas eut l’occasion d’expérimenter tous ses appuis posturaux. Il risque aussi de rencontrer
des difficultés de coordinations. De plus, il faut savoir qu’il est responsable de 80% des accidents domestiques (chute dans les escaliers ou encore chute vers l’avant dût au poids du bébé).

L’Association Européenne pour la sécurité des enfants (European Child Safety Alliance) souhaite en interdire la vente auprès de l’Union Européenne. A nous maintenant de les aider en évitant l’achat de cet objet.

La marche est un long processus dans le développement de l’enfant et elle s’acquiert par étape, qui sont nombreuses…

C’est au sol que l’enfant va expérimenter diverses postures. Tout d’abord, allonger sur le dos sur son tapis d’éveil, l’enfant va petit à petit se mettre sur le côté. Vous pouvez alors l’aider en lui mettant des jouets autour de lui. En essayant de les attraper, il va doucement se mettre sur le côté pour ensuite se tourner sur le ventre.

Au cours de ces étapes, le bébé expérimente ses points d’appuis corporels. Il va mettre son corps en déséquilibre et essayer de le rééquilibrer pour avancer. Et, c’est naturellement, sûr, de ces appuis et de la maturation physiologique de ses muscles, de ses articulations, que votre enfant se mettra debout en s’appuyant sur les objets de la maison : pied de table, canapé…

Il expérimente déjà, la position de son centre de gravité, nécessaire à la bipédie, avant de s’élancer de manière autonome.
Avancer un pied devant l’autre est un acte déséquilibrant, nécessitant en permanence d’être rééquilibrer ; d’où l’importance des assises posturales des pieds, des jambes et du bassin, explorées par l’enfant, lors de ses déplacements au sol.

Maintenant attention, si vous possédez un youpala ou que l’un de vos proches vous en a offert un, ne vous culpabilisez pas. Moi-même j’ai été élevée avec ce type d’objet de puériculture et je me porte bien. Mais il est de mon devoir en tant que professionnelle de la petite enfance d’attirer votre attention sur ses dangers…
affiche_youpala_40x60cm_bd_2_v2

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>